Mon menu

dimanche 15 janvier 2017

Défi recyclage : Gilet

C'est jour de recyclage avec Johanne de Coud toujours.

Voici ma copie, encore une fois très simple.
Simple, car mon but est de redonner vie à de vieux vêtements sans  faire de longues séances de coutures.
Et comme l'imagination et moi ca fait 2, je peux difficilement faire mieux.

Cette fois, je vous parle d'un vieux gilet Camaieux à moi, acheté avant l'an 2000.
(oui, je n'ai plus 20 ans depuis longtemps !)



 


Il me va toujours mais je ne le mettais plus du tout depuis très longtemps,
donc il était rangé dans le tiroir à recycler.

Oh, en parlant de tiroir à recycler, je viens d'y mettre un pull de mon homme, noir tout doux en mohair que j'ai hâte de recycler, mais je n'ai pas encore d'idée, la couleur ne plaisant pas à ma fille.
Et comme les manches sont trouées,  je ne vois pas ce que je peux faire pour moi.

Bref, pour ce gilet, vous voyez le coup venir, j'en ai fait un plus petit pour ma fille.
Elle aime beaucoup plus le violet que moi !

Pour cela, rien de plus simple quand on a une surjeteuse :

J'ai posé un T-Shirt de la puce (Marque Disney en 8 ans) dessus et j'ai coupé tout autour en laissant un peu de marge car un gilet doit être plus ample qu'un T-shirt.

J'ai recousu les manches et les côtés dans la continuité à la surjeteuse.
C'est tellement simple que j'ai failli le faire avec un autre gilet mais il ne s'y prétait pas si bien.



J'ai donc gardé l'encolure d'origine,
la couture d'épaule est tombante comme sur le trop top.
et le bas des manches et du gilet est laissé à cru !

En effet, cette maille ne se détricotte pas du tout et pourtant, elle l'a pas mal porté depuis que je l'ai fait, car je l'ai cousu aux vacances de la Toussaint...

D'ailleurs, juste après, on est parti au bord de la mer, à Royan, où j'ai pu faire des photos.
Photos de téléphone portable donc pas tip top mais ca donne une idée...




J'ai essayé de laisser bien long pour qu'il dure 2 hivers...
Et finalement, il aurait pu être plus large.



Recyclage d'un gilet Camaieu



Lecture du moment


Les gens heureux lisent et boivent du café de Agnes Martin Lugand

Après la mort accidentelle de son mari et de sa fille, Diane abandonne le café littéraire éponyme qu'elle tenait. Elle décide de fuir et de se réfugier en Irlande pour se reconstruire.

J'ai emprunté ce livre par curiosité devant son succès. Ca se lit très vite et heureusement, car je n'ai pas accroché du tout.
Bizarrement, je viens tout juste de commencer un autre livre de cet auteur, je ne sais pas pourquoi j'insiste car c'est le même style.... je crois que ce sont les titres qui m'attirent... 





jeudi 12 janvier 2017

Défi Garde robe capsule 2017

 
Il y a 3 jours encore, je ne pensais pas faire cet article.
Je disais en effet fin décembre que je ne faisais aucun plan sur la comète.

MAIS...
 
Mon bilan 2016 m'a fait réfléchir car j'ai réalisé à cette occasion que j'avais cousu 73 modèles pour moi depuis que je couds, et pourtant, je suis loin de porter du home made tous les jours.
J'en ai déduit que :
- je coud trop pour l'été
- je ne couds pas assez de modèles boulot compatibles

Au travail, je porte très souvent l'uniforme pantalon chemisier veste, ou robe veste.
Je manque donc surtout de chemisiers et de pantalons.


Et puis est venu le défi garde robe capsule de Clo.


1ère réaction : la seule contrainte (coudre 12 vêtements différents) ne me convient pas et je n'aurais pas le temps de cumuler avec le défi Burda.
 
Mais à force de voir ce défi partout, même chez des Burda copines, j'ai continué à réfléchir ( beaucoup de bouchons sur la route du boulot, ca aide...).

J'ai donc décidé de profiter de ces défis pour me motiver à coudre utile :
- Plusieurs hauts et 1 gilet, suivant mes besoins et oublier les catégories de Clo que j'ai déjà ( manteau, short et combi)
- Choisir mes modèles de façon raisonnée pour le défi Burda
- Et toujours éviter d'être charette en fin de mois !



Je participe donc au défi Garde robe Capsule de Clo's dans la team escargot, c'est à dire avec seulement 6 patrons, que je présenterai 1 mois sur 2 tout au long de l'année.


Et en parallèle, je ferai le défi Burda de Zélie en choisissant mes modèles de façon raisonnée.
J'ai sélectionné des modèles dans des anciens Burda qui me plaisent depuis longtemps et pour les futurs magazines, je ferai attention à la portabilité !

 

En photo :


Mon défi Burda actuel en privilégiant ces modèles :



 


Et ma garde robe Capsule selon Clo :


 





En détail :
 
- chemises : Mélilot Deer And Doe (manche courte)

- haut (jersey) : Trop Top d'Ivanne S version T-Shirt manche longue (faire une taille en dessous)
- pantalon : Safran Deer and Doe car je ne m'avoue pas vaincue après mon 1er échec (faire une taille au dessus à la taille)
- haut (chaine et trame) : Baroque Lady du Her Little DUO.
- robe : Arum Deer and Doe (j'ai hésité avec Aldaia de Pauline Alice, mais Arum étant rapide à coudre, je ferai les 2 au pire ! )
- veste : Saler de Pauline Alice, le GROS projet 2017 car j'ai décidé de le faire en club couture et de prendre mon temps.
 
Et les 3 modèles du dressing de Clo, que je ferai à partir de Burda :
- Jupe : je n'en porte pas très souvent mais j'ai très envie d'une mini jupe droite.

- vêtement de nuit : Je n'y avais pas pensé, mais il y a de jolis modèles dans les magazines Burda et c'est en effet utile !

- tunique de plage : je n'assume pas du tout de me montrer en maillot sur le blog et en plus je suis trop difficile pour pouvoir m'en faire un qui me convient, mais beaucoup de tuniques Burda me plaisent, c'est l'occasion !
 
Je remercie beaucoup Clo pour ce défi qui me permet d'élargir mes horizons et de me motiver !


RDV le 1er février pour le défi Burda raisonné


RDV le 28 février pour le défi Garde robe Capsule


RDV en décembre pour faire le bilan !



dimanche 8 janvier 2017

Cadeaux de Noel : les T-Shirts !




L'envie de coudre des cadeaux de Noel m'est finalement venue.

C'est en voyant une publication de Ivanne S sur Instagram que j'ai eu une envie subite de recoudre des T-Shirts Basalte.
Oui, Instagram a le don de provoquer des envies irrésistibles, il suffit de voir le succès fou du défi capsule 2017. Je n'accroche pas du tout à cause de mon défi Burda qui me prend assez de temps comme ca mais du coup une variante me trotte dans la tête....Ah Instagram...

Bref, j'ai cousu 2 T-shirts, à partir de 2 coupons de jerseys du stock.
Ouvrez l’œil, car même moi je m'y perd avec leurs couleurs identiques.

Quand le patron est déjà découpé, c'est très rapide à réaliser.
Mais c'est là que je vois mon manque de rigueur, car je n'en ai pas fait 2 identiques sur les 3 réalisés en tout. (Le 1er est ).

Donc cette fois, ils sont plus longs, j'ai même du réduire la longueur des manches après essayage sur mon homme.
Ils étaient très bien sur lui, mais le rouge est finalement un peu petit sur mon père. J'espère qu'il le portera quand même... pour jardiner m'a t-il dit...

Le blanc était pour un jeune homme qui ne l'a pas essayé devant moi donc je ne sais pas comment il lui va.







Sur un mannequin femme, c'est un peu bizarre mais je n'ai rien d'autre pour le moment.
C'est le problème des cadeaux...
Si par miracle j'arrive à avoir des photos portées un jour, je ferai un EDIT.






Technique :

Modèle : T-Shirt Basalte variante du livre Grain de couture pour homme et femme

Taille : 50

Modification : Aucune

Réalisation : à la surjeteuse et à l'aiguille double. Très rapide.

J'ai utilisé les fils de la surjeteuse pour l'aiguille double. Plus précisément, j'ai assemblé les 2 t-shirts à la surjeteuse, puis j'ai tiré les fils de 2 bobines de la surjeteuse, je les ai enfilé dans la MAC ensemble pour les enfiler dans l'aiguille double.

En image :





Et le résultat:






Jersey de mon stock, à priori du quartier Saint Pierre.


Maintenant, passons à ma nouvelle rubrique :


Ma lecture du moment :



Mémoires d'un bon à rien
de Gary Shteyngart.

J'avais déjà lu "Une super triste histoire d'amour" et comme j'avais adoré, j'ai lu cette fois l'histoire vraie de sa vie.

Cet auteur est né dans l'Union soviétique avant d'émigrer aux Etats-Unis, à 7 ans. De son éducation russo-américaine à ses déconvenues amoureuses, en passant par le désarroi de ses parents face à leur fils rêveur et asthmatique, qu'ils renomment Gary, l'écrivain revient sur son histoire avec beaucoup d'humour ! J'adore définitivement cet auteur.

dimanche 1 janvier 2017

Défi Burda #19 : Gilet Burda ou la triche de Noel


1er janvier !
 
Je vous souhaite à tous une très bonne année,
Et je vous souhaite un très bon anniversaire Stéphanie et Annie !
 

Et biensûr, je suis là pour le défi Burda de Zélie ! Même si je n'ai rien cousu pour....


Eh oui, ce mois ci, il m'était impossible de coudre du Burda car :

- j'ai cousu pour Noël (et pas du Burda...)
- le Burda de Janvier n'est arrivé que la veille de partir dans la famille
- j'étais déjà en retard pour mes cousettes de Noël...
- Je ne peux pas coudre entre le 24 et le 1er de l'an.
 - j'ai décidé de me mettre moins la pression si si :-)
   


Devant coudre les cadeaux de Noël en secret de ma fille tout ce mois, donc pas en journée, j'ai quand même pu, le week end du 17, couper un modèle d'un ancien Burda, mais je n'ai plus eu le temps ensuite car je devais finir le cadeau de Noel pour ma fille.
  

Alors, désolée, je passe au plan B !
J'avais prévu le coup cet été...
 Eh oui, j'avais réussi à coudre 2 modèles le même mois, alors j'en ai gardé un de côté pour le sortir en joker !
 
 
La maison que je vous présente est la maison d'enfance de Christian Dior, en Normandie.
C'est une maison magnifique avec une exposition de robes plus belles les unes que les autres !
Tout ca avec vue sur mer, j'étais au paradis !

Le jour de la visite, en aout, je portais mon nouveau gilet Burda, très léger, en jersey fin.
 

Il a la particularité d'être long devant et court derrière.
Il est vraiment très basique, pas tendance, mais je l'ai quand même pas mal porté cet été car j'ai souvent besoin de ce genre de gilet tout fin.
Je m'amuse souvent à faire un noeud devant avec ces longs pans mais ce n'est pas très joli.
 
 

 

Eh oui, j'ai rapporté des souvenirs, obligatoire ! Un livre et un jeu.
 


 


La magie des photos, je découvre après la puce qui suivait derrière :-)
Elle porte son gilet HLW.
 



 
Technique :


Modèle : 113 du Burda Style 07/2013. Catégorie lingerie...
 

Taille : 36, ce qui va très bien au niveau des épaules cette fois, sûrement grâce à l'élasticité du tissu. Ou alors, Burda a revu ses tailles dernièrement ( hypothèse peu probable, je suis d'accord).
 

Réalisation : cousu à la surjeteuse, c'est facile est rapide. Un biais est tout de même cousu à la MAC à l'encolure dos. L'ourlet côté devant et bas est le plus long à coudre !
 


Quelques photos de détails dans une ambiance de saison :
 



Et sur l'envers :
 
 
Jersey du Quartier St Pierre.
Biais en liberty.
 
 


Comme promis, je continue en vous parlant romans.
L'idée est de me rappeler ce que je lisais quand je réalisais cette cousette.



C'est Anne Laure qui m'a donné envie de partager mes lectures.

Voici ce que je lisais quand j'ai cousu ce gilet :
 
L'éducation sentimentale de Flaubert
 

 


Un classique, le genre de livre que je n'aimais pas étant jeune.
Mais j'ai une vraie passion pour le Paris d'autrefois donc j'adore les livres qui en parle.
Alors après avoir lu plusieurs livre de Zola, je suis passé à Falubert et je n'ai pas été déçue !
Flaubert fait partie de ces naturalistes, comme Zola, qui décrivent si bien leur époque.
Alors, ce livre peut paraitre ennuyeux, mais quand on aime l'écriture de cet auteur, ses descriptions et son ironie, c'est un régal.
 
Après, j'avoue que j'ai eu besoin de lire un livre plus court après.
Mais c'était encore sur Paris :
 

Paris est une fête d'Ernest Hemingway

 

Dans un tout autre style, on a une belle description de Paris aussi.
Pendant les années folles cette fois.
Ce livre m'a permis de voir autrement le film "Midnight in Paris" de Woody Allen
J'ai beaucoup aimé cette tranche de vie si réelle.

Et plus adapté à ma fille, on vient d'aller voir Ballerina bien entendu au ciné !
Belles erreurs historiques, mais beau rendu !








vendredi 23 décembre 2016

Bilan 2016


 


Ca y'est, c'est Noël !

J'en profite pour mettre un peu de neige sur mon blog et pour vous souhaiter de bonnes fêtes !

J'ai finalement cousu pour Noël, mais j'en parlerai en janvier.


Pour clore l'année, je vous propose mon bilan couturesque.

Cette année, j'ai cousu 48 modèles, dont 26 pour moi, 18 pour ma fille et 4 cadeaux.
2 de moins que l'an dernier.
Et tant mieux, je préfère coudre moins mais mieux.

En plus, j'ai dû me remettre en question cette année.

En effet, mon entourage ne comprenait pas ma pression pour le défi Burda, qui m'a fait en effet coudre intensivement parfois en fin de mois.

BURDA pour moi :


Donc j'ai ralenti à l'automne, ca ne se voit peut être pas, mais c'est pourtant vrai :
- J'ai profité de la nouvelle formule Burda pour coudre plus tranquillement d'anciens modèles
- j'ai priviligié les modèles simples
- j'ai arrêté de m'imposer de coudre le week end pour profiter de ma famille
  
Mais bon, le pire dans tout ça, c'est que j'ai réalisé cette semaine, en cousant pour Noël, que j'aimais me mettre la pression parfois. Je crois que c'est l'adrénaline qui me booste et me fait du bien...


Autre problème qui est arrivé en fin d'année : une claire démotivation pour coudre pour moi.
Mais ca va revenir !

D'ailleurs un bilan des succès et flop devrait m'aider à me rebooster :

Car finalement, en comptant bien, j'ai raté vraiment qu'une cousette non montrée : le pantalon Safran.

J'ai sinon 2 cousettes qui nécessitent une opération de dernière chance :

 
J'adore ma robe rouge, mais les boutons sont trop espacés, on voit tout quand je m'asseois, je dois donc rajouter des boutons.
Ma blouse m'en a fait voir : j'ai ajouté un zip, agrandi le dos, ca ne va toujours pas, donc je dois en faire une blouse sans manche, c'est dommage mais je sais que je la porterai enfin comme ca.



Ensuite j'ai 4 tenues pour lesquelles je suis mitigée :



Ces robes évasées ne sont pas boulot compatible, va falloir trouver des occasions...
Ma robe Imagine baille au décolleté quand je m'asseois, je vais retenter de la mettre avec mon homme pour me faire un avis définitif.
Je n'ai pas eu beaucoup envie de mettre ma veste en soie, à voir si ca revient avec les beaux jours.



Voici maintenant les tenues que j'adore et porte dès que je peux !
  


 
Et enfin les tenues que j'aime beaucoup mais que je n'ai finalement pas beaucoup porté encore.







Ensuite, un seul bébé à gâter cette année,
une seule cousette pour mon homme car il préfère que je me contente de faire ses ourlets de pantalons (Tant pis, j'ai cousu pour les autres hommes de la famille pour Noël !)
Et j'ai cousu pour les copines de ma fille.

 

Ma fille justement, j'ai encore bien cousu pour elle, en fonction de ses besoins et de ses demandes.
Ce qu'elle porte le moins finalement, ce sont les robes...
 


 
Mes patrons indépendants chouchou restent Deer And Doe et Her Little World.
Mais je couds surtout à partir de magazines.


Pour 2017, je ne ferai pas de plans sur la comète, mais j'ai envie d'innover en vous parlant de mes lectures.

A l'année prochaine pour vous montrer comment je gère le défi Burda et mes romans.


mercredi 14 décembre 2016

Robe Cristalline des neiges



Eh oui, pas de couture pour moi aujourd'hui, la motivation n'est pas encore revenue mais par contre, j'ai finalement eu envie de coudre pour Noël, je vous en parle bientôt !  

Et j'ai donc aussi cousu pour ma fille.

En octobre,  je suis allée dans un magasin de tissu avec elle. 
Et là, trônait un tissu Reine des neiges.

Je vous laisse imaginer la réaction de ma fille, et comme elle a été très sage, elle a eu droit à son coupon !

De retour à la maison, j'ai cherché un patron qui laisserait la part belle à ces princesses.
J'ai d'abord regardé dans mes patrons Her Little World, j'en ai encore plusieurs non réalisés, mais seule la robe cristalline déjà faite convenait à mon coupon.

L'avantage de cette robe, c'est qu'on peut puiser dans le bac à chutes et ca tombe bien, c'est ma lubie en ce moment !

(Les empiècements en soie de ma robe Imagine ont fait disparaître une chute, j'en suis bien contente !)

Evidemment, ma fille adore sa robe !! 


Photos en intérieur car je ne vais pas lui imposer ce que je m'impose par ces températures :-)

Je préférais ma fille avec une frange, mais elle insiste... 
Dés que je peux, je lui fait une couette sur la tête pour dégager son visage.



Technique :

Modèle : robe Cristalline de Her Little World

Taille : Comme sa robe précédente lui va toujours ( faite il y a 2 ans !!), j'ai refait la même taille, largeur 4 ans, longueur 6 ans, mais un peu rallongé encore...C'est dingue comme ce modèle est large pour ma fille.

Réalisation : oups, j'avais oublié comme les arrondis ne sont pas faciles à coudre, j'en ai un peu bavé surtout que j'ai monté 2 morceaux à l'envers, ce qui m'a fait doubler la quantité de boulot. Passé ce moment de solitude, tout va vite.
Dans ma boite à boutons, j'ai pris des étoiles parfaites niveau couleur. Mais par contre, ce n'est pas facile à boutonner au quotidien. J'éviterai à l'avenir.

Modification : Aucune.




Coton Reine des neiges de la Maison d'Ursule, automne 2016
Chute de popeline bleue de Tissu Reine, 2010 (Mon 1er achat tissu je crois !)
Chute de coton blanc (je suis incapable de me souvenir de la provenance des tissus basiques)



mercredi 7 décembre 2016

Imagine all the people in this dress




Aujourd'hui, je moutonne.

Parfois, l'offre est trop alléchante pour la refuser :
un patron gratuit + une leçon vidéo gratuite = une robe réalisée avec bonheur par plein de filles sur les réseaux sociaux !


Donc Merci à Louis Antoinette pour ce 2ème numéro de Hacklamode.
Et merci à Artesane pour le cours gratuit.

Ce cours, d'ailleurs, m'a fait découvrir le site Artesane, je peux dire que j'ai apprécié le principe du site, il est très bien fait, et la vidéo motive bien à coudre. Et on doit sûrement apprendre des choses quand on débute. Moi personnellement, ça n'était pas le cas, le livret explicatif me suffisait largement, mais avoir quelqu'un à côté qui coud et papote, c'est drôlement agréable.
Le couturier a l'air vraiment sympa en plus.


Bon, c'est un concours, mais je n'avais aucunement le temps de me creuser la tête pour de toute façon être incapable d'égaler l'imagination de certaines.

J'ai juste voulu faire la robe qui me faisait envie, c'est à dire :
- sans marquer l'empiècement dos central que je n'aimais pas
- en marquant par contre les épaules et les poches.

Si je devais la refaire :
- je ferais une taille en dessous pour le buste
- je déplacerais le zip sur le côté car j'en ai bavé !

Pourtant, c'est le détail qui m'a plu, ce zip, mais j'ai toujours un souci en bas de mes zips, ca fait une bosse.... et devant franchement, c'est le pire de tout !
Donc non, il faut que j'oublie ces histoires de zip devant et même dos d'ailleurs !

Allez, il fait 2°C ?? Mais non, pas grave, on quitte le gros gilet et en avant les photos !






Le tissu des épaules est la même soie que celle de ma veste Burda.
Ce n'était pas mon 1er choix.
J'avais découpé d'abord du simili, acheté au salon CSF 2014, mais ma MAC a refusé de le coudre !
J'ai utilisé toutes mes aiguilles (normales, à jean, à cuir), non, ca ne voulait pas rentrer dans le tissu.
D'ailleurs, si quelqu'un aime et sait coudre ce tissu, je peux le vendre 3 fois rien avec plaisir. ( 3ème tissu en partant du bas sur la photo du butin CSF2014.)


Tant pis, ce 2ème choix n'est pas mal non plus.
J'ai d'ailleurs ensuite essayer les 2 ensemble, c'est pas mal vu que la veste cache les parties qui ont le même tissu !

Quand je parlais du zip, on voit ci-dessous que j'ai mal géré le décolleté, je pense le reprendre un jour.
















Oui, je me suis un peu lâchée sur les photos c'est vrai, pour avoir finalement que 2 photos de dos...


Technique :

Modèle : Robe Imagine Louis Antoinette

Taille : 40 car la vidéo conseillait de prendre la plus grande taille si on ne fait pas la même taille partout, mais bon, ca baille au décolleté.... Je vais reprendre au niveau du zip un jour, car je soupçonne d'avoir mal géré les marges de couture.

Réalisation : un peu longue mais très agréable grâce à la vidéo. Mais même le couturier semblait fatiguer à un moment !

Modification : Aucune !

Fit : Sur les photos, j'ai l'impression que ce n'est pas mal : la soie contrastée élargie mes épaules étroites et je ne trouve pas que les poches élargissent mes hanches.


Tissu noir genre polyester à relief du marché de Limours
Soie YSL de Sacré coupons, 2014



Et sinon, en parlant du butin CSF, voici celui de cette année !