Mon menu

jeudi 1 décembre 2016

Défi Burda #18 : Un peu de broderie



1er décembre !
1er jour du calendrier de l'Avent et jour de défi Burda avec Zélie décousue !

Pour ces 2 événements, j'ai pioché dans mon stock : les chaussettes Laetibricole ont repris du service et j'ai pris un vieux Burda, avec un vieux tissu !

La couture pour moi en ce moment, ce n'est pas glorieux, j'ai la blouse Burda de septembre et mon pantalon Safran décousus qui attendent une décision...


Ca me démotive alors je couds plutôt pour les enfants en ce moment...

J'avais craqué sur une jupe dans le Burda d'avril 2015, et j'avais comme une envie de broderie machine, c'est tellement rare qu'il ne fallait pas que je repousse !

Bon, qui dit jupe pour ma fille, dit problème de taille aussi...
Mais quand c'est trop grand c'est plus facile à gérer !

Et je pourrai agrandir l'élastique du dos quand elle grandira.





Oui, c'est trop froncé pour le moment....
Ca devrait aller mieux l'an prochain...

Mais c'est vrai que pour les enfants aussi, j'ai des problèmes de tailles en ce moment, j'ai un peu perdu le mojo de la couture avec tout ça donc pas de cadeaux de Noël cousus main cette année !





Technique :

Modèle : Jupe enfant 138 Burda Style Avril 2015

Taille : 116 longueur 122, mais trop large pour ma fille longiligne de 118 cm.
Et longueur pile aux genoux.... ca lui ira en version mini jupe je sens...

Réalisation et conseil : La seule partie difficile à comprendre concerne les plis de la ceinture. Bizarrement, il faut plier le tissu en 2, bâtir à 1 cm et coucher le pli vers le bas, recommencer 2 fois. Du coup, on voit les coutures ! Mais après avoir thermocollé sur l'envers, on peut enlever les fils visibles !

Modifications : Aucune, j'ai juste réduit énormément l'élastique arrière, ce qui crée un trop plein de tissus au dos.


La broderie : J'ai enfin utilisé les points broderie de ma machine ( c'est pas comme si elle n'en avait pas 200...). J'ai tracé des lignes droites et vas y poulette ! Y'a plus qu'à attendre et à prier pour avoir assez de fil dans la bobine et dans la canette ! Je conseille d'ailleurs de partir d'une bobine neuve !




Coton épais beige rosé, marché de Limours, printemps 2014, déjà utilisé ici

samedi 19 novembre 2016

Blue princess pour un anniversaire


Pour l'anninversaire d'une des meilleures copines de ma fille, j'ai cousu une robe.

Ca ne deviendra pas une habitude mais pour une fois j'avais le temps.
La copine en question voulait la robe de ma fille en liberty.
Cette robe ayant été longue à faire, je n'ai gardé que le tissu et il m'en restait très peu donc on peut dire que pour une fois, j'ai fait un "à bas les chutes".


La miss n'ayant pas du tout le même gabarit, j'ai un peu hésité sur la taille, j'ai pensé qu'il fallait que je fasse plus large est moins long que pour ma fille.
Au final, c'est trop large aussi pour la copine...
Mais vu la longueur, je pense qu'elle lui ira bien l'été prochain.




Technique :

Modèle : Blue Princess de Papillon est Mandarine

 Taille : 8 ans longueur 6 ans.

Réalisation : Simple et rapide à réaliser, c'est ce qu'il me fallait. Il faudrait que je la refasse pour ma fille.

Modification : par manque de tissu, j'ai raccourci les bretelles.


Un aperçu sur ma fille:




Coton élasthane et Liberty Ellie Ruth fuschia et vert
dont j'ai oublié la provenance car dans mon stock depuis fort longtemps.

jeudi 10 novembre 2016

Défi Recyclage : Leggings


Aujourd'hui, je recycle avec Johanne de Couds toujours !

Et je change enfin des chemises.

Cette fois, je suis partie de vieux leggings à moi.
Eh oui, couture tranquille, confort et écolo.

Les leggings, c'est paaaas possiiiible ma chériiie !

Ceux là, je les mettais en sport il y a très longtemps.
Le noir a subi une décoloration sur un côté et le rouge a l'élastique de taille fichu !
Vous savez l'élastique devenu tout dur, qui craque quand on l'étire...
Par contre, le jersey est resté très beau.

Et c'est évidemment destiné à ma fille.

2 leggings à recycler -> 2 méthodes !

1ère méthode :


Legging rose Ottobre en coton Mondial Tissu

On pose un legging de la miss dessus (home made tant qu'à faire !) et on coupe sans ménagement !

Eh oui, l'élastique est en bon état, il est hyper court donc ne durera pas longtemps.
Pourquoi s'embêter...

Un coup de surjeteuse et hop, c'est fini !

D'ailleurs, j'ai fait pareil avec un gilet, mais je n'ai pas encore de photo, ce sera pour le prochain défi.






2ème méthode :

On prend un patron et on fait ça bien !

Eh oui, là il faut refaire la ceinture, et je peux faire un long legging qui durera plus longtemps.

J'ai donc découpé toutes les pièces aux coutures et j'ai posé mon patron sur les 4 morceaux.



Technique :

Modèle : Magazine Ottobre Design 6/2013 

Taille : 4 ans, longueur 6 ans

Réalisation : J'ai suivi les instructions au point de vouloir faire le point de bourdon comme demandé. Sauf que je ne sais pas ce que c'est alors j'ai demandé à Google, je ne sais pas si c'est bon, mais c'est un point élastique alors ca me plait bien ! 



Et sur la miss toujours en mode cocooning à la maison !
Cela fait plutôt un jegging sur elle.




Jersey lourd d'un legging du commerce
T-Shirt du commerce




mardi 1 novembre 2016

Défi Burda #17 : Encore une blouse !




Beaucoup de modèles me tentaient ce mois-ci, particulièrement la robe 108.
Mais à cause de mes derniers échecs de taille, j'avais besoin de vérifier ce point avant d'aller plus loin.

Et donc, même si j'ai bien cousu un modèle du mois, je n'ai pas fait original ce mois-ci, j'ai fait la version blouse de la robe !

En effet, j'étais tellement déçue d'être à l'étroit dans ma blouse du Burda 10/2016 que j'ai récidivé dans la taille au dessus avec la blouse du Burda 11/2016.

Oui, faut quand même varier un peu les plaisirs !





L'ironie du sort est que, cette fois, un zip est prévu et que bien entendu, je n'ai pas besoin de l'ouvrir pour mettre et enlever la blouse !


Pour être à l'heure pour le défi, j'ai emporté ma blouse en vacances pour faire les finitions et la prendre en photo.
Eh oui, on ne revenait que le 31 au soir, pas le choix...

C'était sans compter sur le fait qu'on a oublié la carte mémoire !
Résultat, les photos ont été prises avec un autre appareil ! (Dur à dompter)

Ah ce défi ! Mon entourage commence à se demander pourquoi je m'impose çà...

Comment expliquer mon excitation quand je reçois mon Burda et le plaisir de voir le résultat le 1er de chaque mois chez les copinautes ! Seulement elles peuvent me comprendre je crois...






Elle me plaît beaucoup cette blouse toute simple, car je suis à l'aise dedans, elle est tellement large... et j'aime les poignets élastiqués.

Le tissu, c'est une viscose que j'ai acheté la dernière fois que je suis allée sur Paris.
J'ai beaucoup acheté de tissus dernièrement, alors qu'il y a le salon CSF dans 2 semaines, ca promet.




En fait, non, le cheval n'est pas mon copain, il n'attendait qu'une seule chose : que je lui donne des poires tombées de mon côté du grillage !


Technique :

Modèle : 109 du Burda Style 11/2016

Taille : 38, pour une fois ! Très loose du coup mais au moins, je peux lever les bras ! En fait, il faut vraiment bien regarder les dessins techniques, ca se voit si le modèle est large ou pas. Celui de novembre est large, pas celui d'octobre...


Ca se voit non ?
Je pense maintenant savoir quelle taille choisir à l'avenir ! Verdict dans un mois !


Réalisation : Après ma blouse d'octobre où j'ai dû poser un zip invisible, c'était facile de faire cette blouse ci ! La seule partie peu claire des explications est en effet la pose de la parementure au niveau du zip et j'ai fait à ma sauce.

Je vous montre en photo au lieu de faire un grand tuto (clic sur les photos pour agrandir ) :

=========



Modification : Aucune


Viscose Sacré Coupon, Octobre 2016

Et voici le moment de voir les autres réalisations chez Zélie Décousue !

dimanche 23 octobre 2016

Veste Kimono ou tentative tendance


 
 
 
Sur Instagram, j'ai découvert le concours de MadeInMeCouture avec le magasin Coudre Paris.
J'ai vite craqué sur le patron gratuit, les vestes kimonos étant très tendances.

 
Bon, je n'aime pas les concours au nombre de likes car ce n'est jamais les réalisations que je préfère qui gagnent (Je vous laisse juger sur IG).
 
Mais même si je n'ai aucune chance, j'ai participé car Coudre Paris est mon fournisseur officiel de machines. J'irai les voir avec ma veste pour la prochaine révision !
 
 


 
  
 
J'avais acheté ce lainage en promo sans but précis et là, c'était une évidence.
 
Par contre, je ne sais pas avec quoi l'assortir à part du noir.
Ca va que j'ai plusieurs hauts noirs !
Ici, je porte mon haut bi-matière Burda.
 
Et en voyant les photos, je vois aussi que c'est mieux avec un slim car là, ca me tasse un peu...
Ca tombe bien, je suis en train d'en coudre un....
 
 

 
 
Le Kimono est montré ceinturé mais évidemment je n'aime pas !
J'ai juste croisé les bras pour le montrer fermé.
 
Ca fait très large de dos !
Ca je le découvre aussi sur les photos !
 
Mais je l'adore, il est hyper confortable et en plus le tissu brille tout en étant hyper doux.
Donc je l'ai beaucoup porté.
 
Ca valait le coup de se farcir un PDF à imprimer/couper/coller :-)
 
Bon, ce kimono n'est pas très chaud, c'est dommage.
 


 
Technique :
 
Modèle : Kimono Emeraude de Made In Me Couture
 
Taille : 38 selon ma taille poitrine dans le tableau de taille
 
Réalisation : Cousue principalement à la surjeteuse à cause du tissu en maille. C'est simple comme j'aime, un dos, 2 devants, 2 manches et une parementure de col, c'est tout !
 
Aucune retouche donc et ça repose.
 
J'ai ourlé le bas et les manches à l'aiguille double mais pour les poignés, la double couture est à l'intérieur ! Ce qui rend la couture presque invisible à l'extérieur.
 
 

 
 Maille de composition inconnue de la Maison d'Ursule, Juillet 2016
 
 

dimanche 16 octobre 2016

Spit up & Stilettos ou le problème du mojo de la couture


J'avais une amie, 
chère à mon cœur, 
honnête et compréhensive, on partageait tout,
restos, magasins, chez l'une chez l'autre,
il n'était pas toujours facile de 
se voir, mais nos vies, nos choix,
tout nous réunissait.
Il me semble que c'était hier mais
non, elle n'est plus là
et elle me manque terriblement.



 Je n'ai pas eu le cœur à coudre ces derniers temps,
mais je vous présente tout de même mes dernières réalisations.

Cette fois, je vais vous parler d'un patron gratuit qu'on a cousu au club de couture.

Patron offert pendant un mois il y a 2 ans...
C'est seulement en vue d'écrire cet article que j'ai googelisé cette marque : Spitup & Stilettos.
(Donc après avoir cousu en groupe cette blouse...)

J'étais septique à l'époque sur l’intérêt d'offrir autant de patrons.
Et en effet, y'a bien anguille sous roche voire baleine sous gravillon : la marque a changé de nom, ne propose plus de patrons pour femmes et les patrons offerts ressemblent fort à ceux d'autres marques.

Le hasard fait que j'ai aussi le patron ButtonLess de Salme.



La ressemblance des dessins est frappante alors j'ai eu envie de superposer les 2 patrons, et voici

ma conclusion :

 Ce n'est pas du tout patronné pareil, rien ne colle. 
J'en déduis que Spit up & Stilletos a copié les dessins mais pas les patrons. 
Je n'ai pas du tout envie de critiquer, tout çà me paraissant dérisoire en ce moment...

Alors, je vous montre ma version et je dois avouer que par rapport à la buttonless, j'apprécie les épaules plus couvrantes ( ca élargit mes épaules étroites), les pinces poitrines et la longueur tunique.
Le col est aussi plus haut, j'aime bien.

Et c'est très bureau compatible !








Technique :

Modèle : Harper Blouse

Taille : 38 élargie au 40 sous la poirtine

Réalisation : Passé le moment de convertir toutes les dimensions en cm, tout roule. Bon, j'étais accompagnée en club de couture, et c'est en anglais, mais vraiment, il n'a rien de compliqué.


Un zoom sur mes raccords devant qui m'ont fait arracher quelques cheveux quand j'ai vu que je n'avais pas assez de tissus pour faire des raccords parfaits, j'ai dû réfléchir 1/2h au moins pour trouver le raccord le moins mauvais...




Double gaze Nani Iro, Salon CSF 2015

J'ai presque cousu tous les tissus du CSF 2015, je suis épatée par mes choix raisonnables de l'an dernier, vais je être aussi réfléchie cette année ? A voir dans 1 mois pile !

Et sinon, à mon club de couture, on a arrêté de coudre toute la même chose, donc je n'ai plus besoin de chercher des modèles gratuits. En plus, je n'aime pas les pdf...

dimanche 9 octobre 2016

Zéphyr



Il y a des patrons comme ca, qu'on regarde avec envie
en se disant que ce n'est pas fait pour nous.

C'est ce qui est arrivé avec la robe Zéphyr, j'ai craqué tout de suite dessus, mais je me suis retenue longtemps de l'acheter.
Eh oui, une robe moulante comme ca, je n'assume pas forcément...

Et puis un jour, je suis tombée par hasard sur du jersey lourd, je me suis sentie obligée de l'acheter sans projet précis.
Et puis un jour, le pantalon Safran est sorti, qui m'a fait aller sur le site commander les 2 patrons !


Si le Safran attend toujours son tour, le patron de la robe Zéphyr a été recopié tout de suite !!
Pour vous dire quand même comme je la voulais au fond de moi, cette robe !

Alors bien sûr, avec mon tour de poitrine riquiqui, j'ai :
- opté pour le décolleté en V "pour ne pas écraser la poitrine" dixit Christina
- fait un SBA

D'ailleurs, j'ai innové avec cette robe car je n'avais jamais fait de SBA et je n'avais jamais coupé du 40 en haut.

En fait, j'ai innové par flemme, car ma technique de relier le 38 au 40 est trop compliqué en cas de découpes princesses. Donc j'ai préféré couper une seule taille, le 40, et utiliser la méthode Deer&Doe qui est plus simple !

Eléonore conseille de faire une toile d'abord mais comme je savais qu'il faudrait juste enlever du tissu, j'ai coupé directement dans mon tissu. J'ai bâti le haut (point 5 sur ma MAC) et j'ai vu que je devais enlever 1cm. J'ai redessiné le patron et je l'ai posé sur mes pièces décousues.

La bonne surprise est venue de mon homme quand il a vu le haut juste bâti sur moi.
Il a fait "wahou !".
Heureusement que tous les hommes ne sont pas comme mes collègues qui ne regardent que les fortes poitrines. (D'ailleurs, hors de question de la porter au boulot !)

Cette robe est donc réservée aux journées ou soirées avec mon homme et je l'ADORE !
On est tellement bien dedans !






Technique :

Modèle : Zéphyr de Deer&Doe

Taille : 40 avec un SBA.

Réalisation : J'ai tout bâti avant de surjeter par dessus. C'est notamment très utile pour le col et les emmanchures. Le col est en effet pas facile à réussir du 1er coup, j'ai pu affiner tant que je n'étais pas satisfaite.
J'ai oublié de faire un zoom mais il est parfait du coup.

Modifications : je n'ai pas surpiqué le col, je ne voyais pas l'intérêt et surtout à ce moment là, j'avais l'impression d'avoir raté ma robe... En effet, avant la couture du biais d'emmanchure, je trouvais le buste trop large, alors j'ai enlevé 1cm à droite et à gauche. J'ai du coup enlevé 2cm au biais d'emmanchure, et ca c'était une erreur ! Trop serré ! Donc j'ai du découdre et refaire une bande de biais à la taille normale.

Et au final, je pense que je n'aurais rien dû changer car c'est le biais qui resserre l'emmanchure trop large.

En ce moment, je ne vous présente que des modèles qui ne me vont pas du 1er coup, c'est un peu fatigant... J'espère que ca va changer.






Et une dernière photo prise par mon homme lors d'une balade qui montre la vraie couleur de la robe.
(Je procrastine à apprendre à utiliser l'appareil photo comme il faut...)



Jersey lourd milano de la Maison d'Ursule, début 2016