Mon menu

mercredi 22 mars 2017

Robe pour ma garde robe capsule




Ce mois-ci, pour ma garde robe Capsule, j'ai cousu la robe Arum.

J'ai mis du temps à succomber à ce patron, je le trouvais trop simple...
Et puis finalement, voyant que je ne trouvais pas l'équivalent ailleurs, je l'ai commandé sur le site de Deer&Doe lors du Black Friday.

J'ai vite changé d'avis en réalisant cette robe.
Quel bonheur ce patron !
C'est vraiment la robe à réaliser quand on sort d'un projet boulet ou qu'on est démotivé.
Cette couture est rapide et vraiment gratifiante !

Personnellement, je galérais dans la copie et l'allongement d'une veste, donc j'étais contente de m'aérer les neurones avec ce projet.

Je trouve le fit exceptionnel, j'ai vraiment été surprise de me sentir aussi à l'aise avec un fit pareil !

Ca change du Safran :-)

Je trouve juste les manches trop courtes sur moi, j'ai les bras longs.
Elle est aussi plutôt courte d'ailleurs, ca ne me dérange pas avec les collants, mais du coup, sous robe obligatoire pour que ca ne remonte pas.



Ces photos ont été prises avant le réveil du jardin, ce sera beaucoup plus fleuri dans mon prochain article Burda !

Là où je suis un peu déçue, c'est dans mon choix de tissu.
J'ai flashé sur la couleur de ce coton au salon CSF 2016 mais il se révèle très froissable.


Désolée pour la contre pub, mais c'est mon 2ème achat et 2ème déception avec cette marque de tissu.

Donc j'ai très envie de la refaire dans un tissu qui se tient mieux.
Dois-je en profiter pour allonger les manches ?

Je l'ai quand même porté au travail...


Quand je cousais cette robe, j'attendais avec impatience la nouvelle collection et finalement je n'ai rien acheté pour le moment.
J'ai déjà un trench neuf de l'an dernier, la jupe/short ne m'attire pas (même si j'ai déjà fait cette ceinture sur un modèle Burda), et le top attendra facilement le prochain Black Friday !
Raisonnable je suis.... parfois...



Technique :

Modèle : Arum de Deer and Doe

Taille : 38, gradée au 40 sous la poitrine

Réalisation : Très simple et rapide, un bonheur.

Modification : Aucune


Tissu Atelier Brunette, CSF 2016



mercredi 15 mars 2017

Défi recyclage : Robe coupée en 2






Me revoilà pour un mini recyclage.
Toujours pour le défi de Johanne !

C'est un article programmé car normalement, à cette heure ci, je suis à la montagne, non connectée ! mais plutôt

Me voici avec mon Safran que finalement j'ai réussi à porter une journée entière sans problème, je suis hyper contente, surtout que ma nouvelle "routine" (gym le lundi et gros gateau à la cantine le vendredi) n'est pas forcément le meilleur moyen de mincir !


Et je porte avec un top très coloré !
Ca m'a même donné envie de sortir les nues pieds, c'est dingue !
Qu'en pensez vous ?

Je peux vous dire en tout cas que la version robe ne me plaisait absolument pas !



J'avais acheté ce truc en tissu improbable plissé dans une friperie pour 2€ dans le but d'un spectacle à l'époque où je faisais du théâtre.

Je ne l'avais donc porté que le temps du spectacle !

Elle a vite fini dans le tiroir à recycler....

Au départ, l'idée était d'en faire une jupe pour ma fille, mais en essayant le haut restant, j'ai été convaincue, j'ai fait un ourlet !
(Ca me change des ourlets de pantalon)


Et voici la jupette pour ma fille, où j'ai ajouté bêtement un élastique, sauf que j'ai dû m'y reprendre à 2 fois car le 1er élastique n'était pas du tout agréable à coudre ni à porter.

Je lui ai laissé le choix entre un élastique rose et un noir.
Et voilà ce qu'elle a préféré, elle a bon gout finalement ma fille !






Malheureusement, je n'ai pas encore de photo portée,
mais je vais essayer d'en ajouter dès que je pourrai.

Une dernière vue sur l'envers pour vous montrer la réalisation à l'arrache :
Fils de fronce puis couture endroit sur envers. Tout simple...
Et le détail marrant, c'est l'étiquette d'origine qui est restée :
50% polyester
50% viscose




mercredi 1 mars 2017

Défi Burda #21 :Gilet long



1er mars ! Me voilà à nouveau avec le défi Burda de Zélie Décousue !

Cette fois, je n'ai même pas reçu le Burda Style de mars... dur dur, moi qui me fais la joie tous les mois de le recevoir... 
Je ne pense pas râler ( c'est pas la faute du service abonnement) ni aller le chercher en kiosque (je me disais justement que je dois revoir mon organisation pour les stocker).
Mais, la prochaine fois que je ne le reçois pas, je me désabonne ! 

Le bon point, c'est que je ne l'attends plus pour coudre donc ca va !

J'ai compté, j'ai 43 numéros aujourd'hui, donc j'ai une bonne liste de projets Burda à coudre !
Ce gilet en faisait partie.

Oui, j'ai des envies bizarre avec Burda.
Un gilet hyper long, hyper large...quelle idée !

Pour le moment, impossible de le mettre pour sortir car il est plus long que mon manteau, mais je l'ai déjà pas mal porté à la maison !

Cette maille est très légère, donc il sera encore mieux aux beaux jours.

Là, j'ai bravé le froid et le givre pour les photos !


En voyant ensuite les photos, j'ai vu que le bord rebique en bas, donc j'ai remis mon gilet sous le pied de biche juste après :

J'ai pensé faire des points invisible, mais j'ai commencé par ganser les marges de couture avec du biais pour de jolies finitions et magique, ca ne rebique plus du tout depuis !

J'ai cousu ce gilet au point élastique et à la surjeteuse, mais cette dernière a décidé de ne plus couper le tissu, un carnage...

J'ai depuis commandé un couteau supérieur, j'espère que ca va suffire.
Car ma fille m'a commandé un T-shirt....






Bilan de février réussi :
Défi Garde robe Capsule : Pantalon
Défi Burda : Gilet
Pour ma fille : un déguisement 








Technique

Modèle : Gilet 107 Burda Style Novembre 2013


Taille : 36, vu la largeur du modèle, pas le choix ! Ah Burda, seule marque où j'oscille entre le 36 et le 42 !

Réalisation : Très simple !
J'ai suivi toutes les explications donc j'ai bordé les poches de biais et j'ai posé une bande sur la couture d'épaule comme préconisé (cf photo ci-dessous) .
Les ourlets poignets sont finis par une couture invisible à la main.

Modifications : Cette réalisation ayant fini d'user le couteau de ma surjeteuse, je n'ai pas pu surjeter le bord devant-col-bas donc j'ai gansé de biais. Ca a le mérite de bien maintenir en place le bord, pas comme sur les photos faites avant la pose du biais... Par contre, j'ai dû maintenir les poches en place avec quelques points invisibles, sinon, ca grossissait mes hanches qui n'en ont pas besoin....!


Maille Mondial Tissu, 2016
Porté ici avec mon pantalon Safran et mon haut Burda
Eh oui, j'ai photographié mon pantalon et mon gilet le même jour ! 
Optimisation de blogueuse couture :-)




Ma lecture du moment revient !


Je reste avec Truman Capote car j'ai tellement aimé Tiffany que j'ai lu dans la foulée

La traversée de l'été 


Il me fascine ce Truman Capote à décrire si bien les femmes.
Il décrit si bien ici les envies d'une fille de 18-20 ans, qui rêve naïvement du grand amour et d'indépendance. Dans ce livre, ca ne dure malheureusement qu'un été, à New York...

samedi 25 février 2017

Pantalon pour ma garde robe Capsule


 



Ce mois-ci, je ne cumule pas les 2 défis, Burda et Capsule.
Donc je peux déjà vous présenter mon projet de février pour le défi de Clo's.

C'est le 1er modèle cousu de ma planche de bord présentée en janvier :


Finalement, j'ai poussé ce projet de garde robe plus loin.
Je tiens 3 tableaux :
1 pour la garde robe capsule, 1 pour Burda et 1 pour ma fille

Je m'assure pour chacun que j'ai au moins un modèle par mois, et je vois ainsi la diversité des mes réalisations.




Dernière photo en plan large car on y voit pas grand chose !
Mais je vous assure, aucun plis disgracieux, ca paraissait super bien parti jusqu'à l'essayage avant montage de la ceinture. Il faut dire que j'étais confiante car je n'ai jamais de soucis avec les patrons D&D.

Mais il faut que je vous avoue que j'ai attaqué ce patron à l'automne 2016, je l'ai même montré sur IG. Mais l'essayage post montage de ceinture m'a fait déchanter.... Je pouvais à peine respirer.
Donc, impossible à garder plus de 10 min.

Ayant compris ensuite que j'avais pris du ventre, je l'ai refait, en élargissant la taille.

Cette fois, il est pile à la même taille qu'un pantalon du commerce qui me va tip top.

Mais ce n'est toujours pas l'idéal..... j'ai sous estimé l'élasticité du tissu....
Un petit 20%, ca ne suffit pas du tout...

Donc cette fois, si je le supporte, c'est seulement à condition de m'asseoir comme la reine d'Angleterre !

J'ai très envie de le refaire avec un tissu plus élastique sans changer la taille, j'espère que ca va marcher...

Et je garde aussi espoir de perdre un jour assez de ventre pour porter celui-ci une journée entière...



Technique :

Modèle : Safran de Deer & Doe

Taille : 40, élargi au 42 à la taille (colle avec le tableau de taille vu que j'ai pris du bide)

Réalisation : c'est vrai qu'un pantalon à braguette, ca fait un peu peur, mais avec les explications de Deer and Doe, c'est un bonheur ! C'est finalement les poches que j'ai trouvé plus dur, car il faut être très minutieux.
J'ai tout cousu au point triple.

Modifications : Aucune.







Tissu coton polyester elasthane, Sacré Coupon, début 2015. 
Chute de Liberty Eloise
Haut Burda

mercredi 8 février 2017

Commande au père Noël : la robe d'Elsa !




Ouhlà, déjà plus d'un mois que Noël est passé.
Il est temps que je vous montre ce que ma fille a commandé au Père Noël !

Dernière année où la magie opère je pense, les questions deviennent compliquées et déjà une copine vend la mèche, en grande section, pffiou, on est préparé pour le CP !
Au moins, à l'avenir, je n'aurais plus à me cacher pour coudre.
Car là aussi, c'est compliqué ! Elle a fini par fouiller mon bureau la veille de partir dans la famille et est tombée sur les chutes de tissus...
Oh, bah j'y peux rien moi si on trouve ces tissus chez tout le monde, même chez le Père Noel ! Sur quoi elle m'a répondu que c'est vrai, une copine a la même robe exactement.
Bah ca alors !

Les tissus viennent tous de Butinette, commandés spécialement, j'adore ce genre de colis !
Dommage qu'il reste des chutes alors que j'ai suivi les métrages indiqués.



Depuis les photos, j'ai refait les ourlets pour ça ne traine plus par terre...




Je m'étais promis de ne pas m'imposer de pression pour Noël, mais devant l'insistance de ma fille pour cette robe, j'ai fini par céder mi décembre... j'ai donc cousu tous les soirs pendant une semaine, et finalement, j'ai adoré ca !!
Bon, j'ai adoré aussi que ca ne dure pas trop longtemps à ce rythme !



Technique :

Modèle : Pochette Mc Calls 7000 déjà utilisée pour la robe d'Anna

Taille : 6 ans par flemme de re-décalquer et parce que celle d'Anna lui va toujours. J'aurais juste dû allonger les manches...

Réalisation : Comme l'autre fois, simple grâce aux explications, et cette fois aucun souci avec le bustier !
J'ai thermocollé des strass sur le voile.







Maintenant ma fille tente de me geler grâce à ses pouvoirs !

Ah ma fille qui grandit si vite...Ne perds pas trop vite la magie de l'enfance !

Ensemble des tissus et strass Butinette Déguisement, Décembre 2016



Lecture du moment




Petit déjeuner chez Tiffany, de Truman Capote

L'histoire d'une ravissante femme enfant très fantasque et de son voisin confident.

J'avais gardé un souvenir mitigé du film, mais j'ai adoré le livre !
L'écriture est très agréable, les détails sur cette femme sont très bien vus, des passages restent en tête longtemps, on s'y attache.



mardi 31 janvier 2017

Défi Burda #20 : Jupe pour ma garde robe capsule



Me revoilà pour mon 20ème défi Burda de Zélie !

Pas de modèle du magazine actuel, même si des modèles me plaisent bien, comme le manteau long 103 et le top sans manche 106 A :

Mais il est encore arrivé très tard !

Alors, on se la joue cool et je vous montre un basique que je voulais depuis l'automne : une mini jupe !

J'avais déniché ce tissu imprimé par hasard, que j'ai tout de suite imaginé pour cette réalisation.

Bon, je n'avais pas pensé à la joie des raccords, que j'ai géré pour les bandes, mais pas pour les triangles....

Tant pis, c'est pas forcément mieux dans le commerce...

En tout cas, je l'aime beaucoup, me sens bien dedans, il me manque juste un peu de hauts unis noir ou blanc pour la porter tous les jours :-)
C'est d'ailleurs pour ça que j'ai prévu de coudre un Trop top dans l'esprit de celui que j'ai sur ces photos.

Cette jupe a 2 pinces au dos et 2 plis devant. Ces derniers font gonfler le tissu, exagérant un peu le ventre. Dommage surtout dans mon cas, mais si je baisse mon T-Shirt, ca va mieux.
J'ai préféré le monter un peu pour mieux montrer la jupe.




Avec cette jupe, je participe aussi au défi de Clo !


Et je l'ai déjà portée au travail !
J'apprécie qu'elle soit doublée, elle n'a pas bougé de la journée.



Avec une veste H du dressing chic, pour vous montrer mon uniforme de travail !

Allez je vous montre la doublure :






Technique :

Modèle : Jupe 133 du Burda Style 06/2010
(J'ai acheté un lot de Burda 2009-2010 il y a 2 ans et c'est ce qui m'a motivé à m'abonner, mais le magazine a évolué depuis. Je viens d'en trouver d'autres sur T&N, j'adore les n° de ces années là !)



Taille : 40, que j'ai dû élargir au 42 à la taille...
Donc le mystère est élucidé, j'ai enfin sorti mon mètre ruban, c'est moi ai grossi !
Etant une ancienne maigre, j'ai toujours été contente de grossir, je n'ai jamais fait de régime.
Mais là, réaliser que j'ai une taille différente poitrine/taille/hanche, c'est trop compliqué pour la couture ! Pas motivant du tout...
J'ai donc décidé de revoir mon alimentation...dur dur...
J'en découvre des choses avec la couture !

Réalisation : Cette jupe est un bon basique rapide à coudre. J'ai trouvé les explications simples et claires, surtout si on zappe les poches comme moi !

Modifications : J'ai juste enlevé les poches, ce que je regrette un peu car j'ai le réflexe de les chercher, mais esthétiquement, je préfère.




Et en détail !









Tissu de composition inconnue de La Maison d'Ursule, oct 2016
Doublure en polyester, Mondial Tissus, dec 2016


Ma lecture du moment





Amusez-vous en pensant à moi
roman de
Sonjas Sista Vilja


Résumé : Sonja meurt brutalement à peine âgée de 50 ans. Sans proche parent, elle a désigné ses meilleures amies comme héritières, mais à une condition : celles-ci doivent quitter leurs anciennes vies et redémarrer de zéro.

Ce livre était mis en avant à la bibliothèque et s'il m'a attiré, ce n'est pas étranger au fait que j'ai perdu une amie. J'ai beaucoup aimé ce livre, cette description de l'amitié qui dépasse tout. Cet auteur a un succès fou dans son pays la Suède, et je comprends pourquoi.