Mon menu

samedi 20 mai 2017

Chemise pour ma garde robe Capsule




Après la jupe, le pantalon, la robe et le manteau, voici ma 5ème pièce pour le 5ème mois de l'année :
la chemise pour le défi de Clo's !



Et c'est la 3ème pièce de ma garde robe Escargot patrons indépendants.
Bizarrement, que du Deer And Doe !




On ne voit rien de la chemise dans mes photos en extérieur, donc me voici de retour à l'intérieur.

J'ai choisi un Liberty à petits bateaux pour ma 1ère Melilot de Deer And Doe.
Un chouilla transparent j'ai l'impression, mais les poches ont l'avantage de cacher le plus important !



Au 1er essayage, j'ai sauté de joie, j'ai adoré me voir dedans !

J'adore ce col, ces manches et la forme tout simplement.

J'ai très envie de la refaire, peut être manches longues, boutons apparents, mais en tout cas avec le même col !





Le chat s'est encore pointé et je n'ai pas résisté à l'envie de le prendre dans mes bras.
Photo où on ne voit rien sauf mon amour pour gros matou.


Technique :

Modèle : Mélilot de Deer And Doe

Version : B mais avec patte de boutonnage cachée. 

Taille : 38 évasée au 40 en bas selon le tableau de taille

Réalisation : Les coutures anglaises évitent de sortir la surjeteuse et j'ai beaucoup apprécié.
Ca fait du bien de coudre un tissu si facile de temps en temps.
Les boutonnières sont passées comme une lettre à la poste.

Les explications sur la patte de boutonnage n'étaient pas comme j'avais appris aux cours CMA de Paris alors j'ai ressorti ma pièce d'étude et j'ai trouvé la méthode CMA plus simple car on ne fait qu'une seule couture, celle ci :


Voici les 3 étapes pour y arriver : 2 plis et une couture



J'ai aussi modifié l'ourlet du bas, gros sujet de réflexion lors de mon cours à la mairie de Paris.
J'ai vu que le blog Made by Celinette l'explique très bien.



Liberty de chez Lil Weasel, Salon CSF 2016

dimanche 14 mai 2017

T-shirt Ti chat



Fin avril, nous sommes parti en Grèce, mais pas le pays que la plupart des français connaissent non, on était en  Macédoine grecque.

On a passé quelques jours hors saison au bord de la mer et vraiment , ca n'a rien à voir avec la mer hors saison en France.

En effet, on a beau être au nord de la Grèce, ca reste bien au sud de la France et il y fait donc beau et chaud.

On a quand même eu 2 jours moins chaud et ca a été l'occasion de photographier ma dernière cousette pour ma fille :

Un T-shirt Ottobre manche longue.



Qui dit Grèce, dit chats !



Ce tissu !

Il faut que j'en parle, c'est un gros craquage qui m'a fait payer de gros frais de port et de douane mais quand on aime....

Ce jersey existe en plusieurs couleurs et animaux. J'ai fait choisir le tissu à ma fille sur le site pour être sûr que l'intéressée apprécie !

Le site, c'est Tissu and Co, basé en Suisse, d'où les frais de douane. Mais impossible de trouver le même tissu en France.





Technique 

Modèle : 15 du Ottobre 06/2015



Taille : largeur 122, longueur 128. Pour ma fille de 126cm...

Réalisation : Simple comme un T-Shirt, je suis tout de même restée perplexe devant les surpiqures qu'il faudrait faire idéalement à la recouvreuse.

J'ai commencé l'ourlet du bas à la MAC, j'ai eu un mal fou à avoir un point fantaisie régulier, donc j'ai simplifié pour les emmanchures.



 






Jersey Bambiblaw, Tissu and co, début 2017




lundi 1 mai 2017

Défi Burda #23 : Long trench d'été




1er mai, j'adore ce jour synonyme de muguet !


Pour une fois, je ne suis pas là pour profiter de mon muguet, car normalement, je suis en vacances à l'étranger.
J'ai donc écrit cet article avant de partir.

Mais je reviens dans 3 jours pour voir les autres réalisations des copines du


Pour ce défi, je profite toujours de la nouvelle formule, mais cette fois, c'est un Burda de cette année !

Je vous avais dit le 31 janvier que j'avais adoré 2 modèles du Burda de février 2017.
Je me suis donc attaquée au trench !

C'est aussi mon modèle pour la garde robe capsule de Clo's, catégorie manteau.





Il parait que j'ai dit ici que j'avais déjà un trench du commerce ?
Non, mais là c'est pas pareil....auto persuasion...
Je trouve ce modèle original avec des détails qui me plaisent beaucoup : les plis et la ceinture.
En effet, je n'aime pas nouer les ceintures des trench, ca serre ma taille non marquée, ce n'est pas adapté à ma morpho.


Ce trench a un point commun avec celui de Deer and Doe : il n'est pas doublé, gansé de biais.
Comme je l'ai fait en lin comme préconisé, je le vois vraiment comme un trench d'été donc aucun besoin de doublure.


Il complète donc bien mon trench doublé de printemps.




J'ai quitté d'ailleurs mon pull home made pour tenter de voir son potentiel été.

Il me va mieux ouvert c'est clair.




Il a des poches toutes simples prises dans les coutures côtés.






Côté couture, ce n'est pas une mince affaire !
Ca m'a pris pas mal de temps, mais j'ai beaucoup aimé le coudre.


La partie compliquée concerne le col et la parementure.
Je vous ai fait des photos de cette partie ici.

La veste Saler de Pauline Alice a le même col, mais a des explications différentes, ca me motive à avancer ce modèle pour voir quelle méthode je préfère.


Technique :

Modèle : Trench long 103, Burda Style 02/2017

Taille : 38. J'ai cousu à 1.3cm au lieu de 1.5cm en dessous de la poitrine pour gagner 0.2cm x 6 coutures donc 1.2cm d'aisance pour le fermer et je n'ai en effet aucun mal à le fermer.

Réalisation : c'est un modèle à 3 ronds, donc qui nécessite des connaissances et du temps.
Les explications sont très longues (elles renvoient souvent à d'autres modèles donc sont plus longues qu'à 1ère vue).  J'ai commencé à avoir du mal à déchiffrer à partir du col d'où mon mini tuto pour ne plus avoir à réfléchir si besoin.

Voir le tuto

Modification : Aucune.

[EDIT] Si, pour mon 1m68, conforme au tableau, j'ai quand même enlevé 6 cm en bas !


2 précisions :

Détail de l'ourlet du bas où je n'ai pas suivi les indications. J'ai fait comme à mon habitude : couture endroit contre endroit du bas de la parementure. Je retourne pour avoir un bel angle droit. Puis couture de l'ourlet à la main au point invisible.


J'ai choisi du biais en satin comme préconisé, c'est aussi cher que du biais en liberty et il en faut 12m... Mais j'aime beaucoup le rendu !



Détail de la ceinture : 2 plis couchés de chaque côté. La ceinture est prise en sandwich dans les coutures côtés et on la pose sur le repère devant. On coud le bouton, la ceinture, le côté devant et la parementure en même temps. Il n'y a pas de boutonnières. Il n'y en a pas non plus que les manches donc il n'y a qu'une boutonnière à faire : celle pour fermer le manteau ! 
Ca c'est top quand on aime pas trop les boutonnières !



Lin du stand Fleur de Tissu du salon AEF 2017, février 2017.


Et voici à nouveau une petite vidéo pour vous montrer le manteau en mouvement.
Disponible ici.

video




mercredi 19 avril 2017

2001, l'odyssée de la laine



Je vous propose aujourd'hui un peu de tricot, et un peu de ma vie au passage.

On va faire un bon de 16 ans dans le passé.
En 2001, je travaillais avec Stéphanie, alias Sroxy sur Instagram et elle tricotait déjà beaucoup.

Et moi, je tricotais un peu au même moment, en cachette, car à l'époque jeune et célibataire, je voyais ca comme un truc inavouable, surtout aux mecs !
Mais Stéphanie m'a motivé à m'y mettre plus sérieusement.

A l'époque, je ne connaissais que le magasin où allait ma mère, Phildar.
J'ai donc naturellement acheté 2 magazines et de la laine.

J'ai commencé par un petit haut rapide, et vite fini, que j'ai porté un peu, mais plus maintenant car ayant pris du poids avec l'âge, il est bien trop court. Et les fleufleurs, je ne suis plus sûre... :-)

J'envisage parfois de changer les bretelles et d'autres fois de le donner à ma fille...

Un aperçu : J'aime toujours le point fantaisie par contre !




Fil Plaisance, 50% coton 50% acrylique, Phildar, 2001

Prise dans mon élan, j'ai ensuite attaqué un petit pull.
Mais cette fois, j'ai beaucoup traîné, j'ai dû le finir un an ou 2 après, quand j'ai eu la mauvaise surprise de manquer de laine pour faire la bande d'encolure et là, impossible de retrouver cette laine !

J'ai perdu de vue Stéphanie et l'envie de tricoter ne m'est revenue que 10 ans après. A peu près quand j'ai retrouvé Stéphanie...

Avec l'essor d'internet et ses petits annonces, je n'ai jamais perdu espoir de retrouver une pelote, et ma persévérance a payé 15 ans après !!

Quand je vous dit que je n'abandonne pas facilement....


Ca m'a fait bizarre de me replonger dans des explications Phildar. 
On tricote tous les morceaux à part, donc beaucoup de couture.
Ma mère a du m'expliquer comment coudre la bande au pull.



Fil Cascade 72% Acrylique, 25% coton, 3% polyester, Phildar, 2001


Technique du pull :

Modèle : Pull Cascade du magazine Phildar Printemps 2001


Taille : 36, ma taille de l'époque.

Réalisation : Très simple.

La laine : à seulement 25% naturelle, j'adore quand même sa douceur, sa couleur satinée, et sa facilité de lavage.



Technique du top à brettelle :

Modèle : mix de ces 2 modèles du même magazine, le top à brettelle en jersey auquel j'ai ajouté la dentelle du top au col bénitier. 




Taille : 36

Réalisation : Très simple et très rapide.

La laine : en tissu, on dirait du poly coton, et j'aime beaucoup ce mélange, cela reste vrai su ce top, très doux et agréable.

Je ne pense pas que ce soit grave du tout que la laine contienne un peu de synthétique. Ca peut participer à la tenue et la beauté du modèle.


Petite nouveauté, je teste la vidéo !
Ici et sur Youtube.


video


Je me suis remise activement au tricot cet hiver, donc d'autres articles tricot sont prévus.


lundi 17 avril 2017

6 ans !

Me voici enfin avec mon article anniversaire !

6 ans que je suis maman et que j'ai ouvert ce blog !

Le monde des blogs a bien évolué et ma fille a bien grandi.

Le temps passe à toute vitesse... roulez jeunesse ! (C'est Louis Chedid qui le dit !)

Comme chaque année, j'ai fabriqué plusieurs petites choses pour la fête de ma fille avec ses copines (pas de copains hein !)

J'ai d'abord cousu des pochettes Berlingots pour les invitées.
J'ai laissé ma fille choisir les tissus dans mon bac à chutes.
Bon, j'ai réussi à épuiser qu'un seul coupon, j'ai vraiment du mal à liquider mes chutes...
Mais au moins, ca diminue, faut positiver !


Comme me la fait remarquer mon homme, il a quand même fallu que j'achète les zips.

On s'est ensuite bien amusé avec ma fille à associer les tissus (dessus et doublure) et zips.






Les filles n'ont pas choisi leur pochette, sinon, c'était la guerre assurée.
Mais j'ai laissé quand même ma fille choisir sa préférée...



Technique :

Modèle : Tuto gratuit berlingots d'Edith de Cousu main

Taille : 12 cm, bonne taille pour mettre les surprises.

Réalisation : simple et rapide, et heureusement vu que j'en ai fait 7 !

Modification: Aucune


Petit zoom sur les étiquettes :



Ensuite, l'anniversaire !

Le thème était le papillon.
Jusque là, le thème est toujours celui du dernier ballon qu'elle a eu. Regonflé pour l'occasion.




Côté activités :
A partir de papillons imprimés, on a fait des papillons en relief.



J'ai aussi improvisé une "chasse aux trésors" qui consistait à chercher des ronds dans le jardin.
Le but était de reconstituer la chenille qu'on voit ci-dessous en fond sur la vitre. 
Celle qui a trouvé le rond rouge a eu droit de colorier le papillon rouge, etc. 


Et voilà le résultat !




Ma fille a eu droit à un gateau tout simple mais décoré de bonbons papillons et roses.
Pas besoin de faire compliqué à cet âge là ! Même si elle m'a dit qu'elle préférait le gateau bonbons de ses 5 ans.


Ma fille m'a aussi fait le plus compliment du monde en me disant que j'étais la meilleure maman pour organiser les anniversaires.
Ah je profite....! L'enfance passe tellement vite !